Architecture civile

Les cinémas de Loudun

L’irruption de l’image animée avec l’apparition du cinéma a marqué profondément la vie sociale du début du XXe siècle. Et ceci de par le vaste monde.

Mais la population qui fut certainement la plus captivée par cette invention et son développement, fut certainement les territoires ruraux. Là où pendant des siècles on ne vit que le colporteur qui amenait ses images au travers de publications diverses et notamment les almanachs et que ceux qui savaient lire s’employaient à diffuser leurs informations lors des veillées.
Mais là, plus besoin de savoir lire, il suffisait de regarder (…et par après écouter).

Bref, un média de choix pour diffuser du divertissement, des informations et bien entendu de la propagande politique et commerciale (cette dernière que l’on appellera plus tard « publicité de masse »).
Avec le chemin de fer, le cinéma apportait aux ruraux d’autres perspectives que le village voisin. Il y aurait donc des « eldorados » non loin de chez eux!

On ignore si des cinémas ambulants se sont produits en Loudunais comme ce fut le cas dans divers territoires ruraux.

[En marge, une activité qui ne s’est pas perdu de partout. Exemple en Ecosse où les salles de spectacles sont fort éloignées de tout, des cinéastes ambulants viennent se produire dans des cafés villageois].
Il arrive également parfois l’été en Chinonais de pouvoir profiter de cinémas en plein air.

A Loudun, le cinéma fut bien entendu une distraction populaire fort appréciée de tous.

Jacques Sergent évoque cette période lors du 90ème anniversaire.

Vidéo-Reportage de Dominique Ricchi pour Le Loudunaute.

Une collection d’images de cinéma vous attend dans le Grenier de Mélusina

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page