Architecture militaire

Porte du Martray

Vestiges de la forteresse

L’enceinte fortifiée construite par Philippe Auguste au XIIIème siècle fut percée de 4 portes : au Nord la Porte St-Nicolas, à l’Est la Porte St-Jean et la Porte Notre Dame, et à l’Ouest la Porte du Martray, la seule qui subsiste. Elle témoigne de l’importance de la place forte de Loudun.

Le quartier du Martray tire son nom du martyre de Clair et Lucain, décapités au pied des murailles vers l’an 260 de notre ère.

La Porte du Martray est un symbole de la ville de Loudun, classée Monument Historique depuis 1946. Elle est, avec les remparts, l’un des derniers vestiges conservés des fortifications et témoigne de la ville médiévale.

L’état architectural de la tour n’est pas celui d’origine. En effet, la Porte du Martray a subi depuis sa construction au XIVème siècle de nombreuses modifications. Elle est passée de porte de défense à pont levis, à un lieu de perception obligé de la taxe d’octroi pour les marchands avec un pont fixe, et a vraisemblablement connue la destruction de son dernier étage lors du tremblement de terre de 1711.

Voici quelques photos anciennes de la Porte et du quartier (cartes postales)

Après des fouilles en 2011, la restauration de la porte du Martray avait débuté en septembre 2013. 180 tonnes de pierres sont passées entre les mains des ouvriers.

Découvrir en faisant la balade dans les rues de Loudun

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page